Femmes et Financements Européens

Le texte suivant est un extrait traduit de la brochure 'The WISE guide to fundraising' (1997), publiée par WISE (Petra Branderhorst) pour vous aider dans vos premières démarches vers les financements accordés par la Commission européenne.
principales adresses pour obtenir des informations d'ordre général sur l'Union européenne et ses institutions
l'information électronique les sites Internet
publications les publications officielles de l'Union européenne et deux périodiques
Directions Générales quatre Directions Générales en détail
Les dix règles de WISE extraits de la 'bible' de Bidwell, Help from Brussels
réseaux et organisations importants huit réseaux et organisations jouant un rôle actif au niveau européen


Introduction
Se documenter sur les multiples aspects des financements accordés par la Commission européenne est une entreprise de longue haleine, aussi ai-je fait de mon mieux pour réunir les informations indispensables à vos premières démarches. Elles sont cependant loin d'être exhaustives et vous découvrirez sûrement par vous-même bien d'autres nouvelles ressources. Si vous n'avez pas envie de vous plonger tout de suite dans cette lecture « aride », rien ne vous empêche bien sûr de satisfaire votre curiosité en lisant d'abord les chapitres consacrés à l'histoire et aux réalisations de l'Union européenne, et de vous reporter à ce qui suit en temps utile.

1. PRINCIPALES ADRESSES
Toutes les Directions générales de la Commission européenne (CE) ont la même adresse principale
Commission européenne
Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles, Belgique.
Tél: 32-2-2991111
Renseignements: Tél: 32-2-2955862. Fax: 32.2.2965967
Représentations nationales de la CE
Chaque Etat membre dispose d'une Représentation nationale au sein de la CE. Le Répertoire interinstitutionnel de l'Union européenne, mars 1995, contient toutes les adresses des Représentations nationales de la CE. Vous pouvez aussi les retrouver dans la base de données du serveur EUROPA (voyez ci-dessous).
Service international des universités
Chaque université a son service des relations internationales, où vous pourrez trouver des informations très complètes sur les programmes de la CE. Lors de la publication d'un nouveau programme de financement, il est fréquent que les universités organisent des réunions d'information à l'intention des chercheurs. Le délégué aux relations internationales de votre département ou de votre université peut vous aider à vous y retrouver dans la masse de documents publiés par la CE sur des questions en rapport avec le domaine dans lequel vous travaillez en études féministes. Souvent aussi, ces informations sont mises à jour dans des bulletins à parution mensuelle.
Associations nationales de chercheurs
Les associations de chercheurs constituées par champ disciplinaire publient des bulletins ou des revues qui contiennent les informations les plus récentes sur les bourses de recherche et les programmes de la CE.
Centres de documentation européens
Dans tous les pays de la Communauté, il est possible de consulter l'ensemble des publications officielles et des dispositions législatives de l'UE dans les Centres de documentation européens, sections spécialisées des bibliothèques universitaires consacrées à un domaine particulier. Dans les nouveaux Etats membres, ces centres sont parfois encore en voie de constitution.
Bureaux d'information des bibliothèques
Un grand nombre de bibliothèques publiques ont mis sur pied des bureaux d'information sur les questions européennes. On y trouve de la documentation sur la législation européenne, des statistiques, des brochures, et il est possible d'y consulter les principales bases de données européennes. Dans les nouveaux Etats membres, ces services risquent eux aussi d'être encore à l'état de projet.

2. L'INFORMATION ELECTRONIQUE
CARTE DE L'EUROPE DES FEMMES.
Adresse: http://women-www.uia.ac.be/women
Le premier site web à offrir des informations sur les études féministes en Europe.
Il a été conçu par Magda Michielsens de l'Université d'Anvers.
Vous trouverez par ailleurs des renseignements d'ordre général sur l'UE en consultant, par exemple, un des sites suivants d'Internet :
EUROPA.
Adresse : http://europa.eu.int
Le serveur EUROPA, créé in 1995 par la DG X, effectue la mise à jour de toutes les informations relatives à l'intégration européenne. Il permet de consulter :
- des renseignements sur l'UE, des statistiques et des liens hypertexte renvoyant à d'autres sources d'information
- NEWS: extraits des organes officiels des institutions de l'UE ; suivi des questions à l'ordre du jour ; manifestations diverses et politique européenne
- l'Annuaire interinstitutionnel de l'UE
Vous pouvez adresser des demandes d'information et des observations à l'adresse électronique de la CE : Europa@di.cec.be
CORDIS.
Adresse : http://www.cordis.lu
CORDIS (Community Research and Development Information Service) a été créé à l'initiative de la DG XIII (Télécommunications, Marché de l'information et Valorisation de la recherche). Vous trouverez sur ce site des renseignements sur les modalités de participation aux projets de l'UE et des propositions d'association dans le domaine scientifique et technologique. CORDIS offre aussi la possibilité de consulter des bases de données en ligne (également disponibles sur CD-ROM) et des publications.
I'M EUROPE.
Adresse : http://www.echo.lu
Ce serveur géré par la DG XIII donne des indications utiles sur le marché de l'information européen. Vous y trouverez le texte intégral de documents importants sur la société de l'information ainsi que des précisions sur les recherches financées par l'UE et les évolutions de la télématique. Il permet également d'avoir accès à ECHO (European Commission Host Organisation) et à ses bases de données thématiques.

3. PUBLICATIONS ET DOCUMENTS OFFICIELS
Toutes les publications de l'Union européenne sont publiées par :
L'Office des publications officielles des Communautés européennes
Adresse: L-2985, 5 Luxembourg
Fax: 35-2-404540
Le Journal officiel (JO) qui paraît chaque jour dans les langues officielles de la Communauté est une des toutes premières sources d'information sur la législation et les activités de la CE. Chaque langue est distinguée par une bande de couleur imprimée sur la tranche de cette publication qui comprend quatre collections : les Séries L, C et S et, à part, l'Annexe des débats parlementaires, Annexe au JO.
Série L (législation)
Reproduit les textes de loi de la CE, aussi bien les textes officiels des traités fondateurs que les amendements et les dispositions réglementaires et obligatoires précisés dans les directives et les décisions de la CE.
Série C (communication et diffusion)
Organe de diffusion officiel, cette série publie entre autres les minutes des séances plénières et les résolutions adoptées par le Parlement européen, les questions écrites des parlementaires et les réponses qui leur ont été apportées, les propositions de loi de la Commission, les appels d'offres et les décisions auxquelles ils ont donné lieu, ainsi que les postes à pourvoir dans les institutions de la Communauté.
Série S (supplément)
Informations quotidiennes en direction du monde de l'entreprise : annonces sur les travaux et les contrats d'équipement soumis à appels d'offres.
Annexe au JO (Débats du Parlement européen)
Publie le texte intégral des débats qui ont lieu lors de la séance plénière du Parlement européen.
Publications des Directions générales
Deux des très nombreuses publications périodiques éditées par les Directions générales sur différents sujets devraient tout particulièrement intéresser les chercheuses en études féministes :
Femmes d'Europe-Info, avec régulièrement des éditions spéciales Dossier des Femmes d'Europe : un périodique publié dans toutes les langues officielles de l'UE.
Directeur de la publication : Véronique Houdart-Blazy
Service Informations femmes de la DG X, Commission européenne
Trierstraat 120, B-1049 Bruxelles
Tél: 32-2-2999124; Fax: 32-2-2993891
(pour plus de précisions, voir ci-dessous, 4.2 DG X)
RTD Info, publié en français (FMC-info), en anglais et en allemand
édité par la DG XII (Science, Recherche et Développement)
Pour obtenir gratuitement ce bulletin trimestriel, envoyez par fax vos nom et adresse ainsi que la langue dans laquelle vous voulez le recevoir à :
Service de Communication de la DG XII
Fax: 32-2-2958220
E-mail: michel.claessens@dg12.cec.be

4. QUATRE DIRECTIONS GÉNÉRALES
4.1. DIRECTION GENERALE V
EMPLOI, RELATIONS INDUSTRIELLES ET AFFAIRES SOCIALES

Adresse: Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles, Belgique
Tél: 32-2-2991111
Composition
La DG V est composé de sept directions, désignées par les lettres de A à G, et qui chacune comprend elle-même plusieurs unités.
Direction A: Emploi et marché du travail
Direction B: Fonds social européen, développement politique
Direction C: Mise en œuvre du fonds social européen
Direction D: Dialogue social et libre circulation des travailleurs
Direction E: Politique et action sociale
Direction F: Santé publique et sécurité du travail
Direction G: Gestion des ressources
Unité V/D/5 de la Commission européenne - Egalité des chances entre les femmes et les hommes
Soledad Blanco, chef d'unité
Els van Winckel, coordination européenne
Adresse: Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles, Belgique
Tél: 32-2-2952093
Fax: 32-2-2963562
L'Unité "Egalité des chances" de la DG V (Unité V/D/5), chapeautée par la Direction D: Dialogue social et libre circulation des travailleurs, coordonne la mise en œuvre du quatrième Programme d'action sur l'égalité des chances entre les femmes et les hommes (1996-2000).
Le Comité chargé de la mise en œuvre du quatrième Programme d'action est composé de représentants de tous les Etats de l'UE, y compris la Norvège et l'Islande, membres de l'AELE. Généralement nommés par leur gouvernement respectif, ses membres peuvent vous fournir des renseignements importants dans la mesure où ils disposent d'informations de première main sur les programmes de financement. Entrer en contact avec eux est toutefois plus ou moins facile, selon les pratiques d'usage dans le gouvernement auquel ils sont rattachés. Il existe en effet des différences considérables d'un pays à l'autre quant à la manière dont le pouvoir communique avec les citoyens.

Liste des membres du Comité pour la mise en œuvre du quatrième Programme d'action

Autriche Ms Mag. Hermine Sperr Bundesministerium für Arbeit und Soziales
Abteilung Europäische Integration
Stubenring 1
A-1012 Vienna
Belgique Ms Inga Galamba, Head of Secretariat Danish Equal Status Council
Tordenskjolsgade 27
Postboks 1519
DK-1020 Kopenhagen
Denmark Ms Inga Galamba, Head of Secretariat Danish Equal Status Council
Tordenskjolsgade 27
Postboks 1519
DK-1020 Kopenhagen
Finlande Ms Leila Räsänen Ministry of Social Affairs and Health
PO Box 267
FIN-00171 Helsinki
France Mme Claudine Brocard Ministère du Travail et des Affaires Sociales
service des droits des femmes
rue le Peletier 31
F-75009 Paris
Allemagne M. Andreas Kirner Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen & Jugend
Referat Internationale Frauenpolitik
Rochusstrasse 8-10
D-53123 Bonn
Grèce The Secretary General General Secretariat for Equality
Pl. Kaniggos 20
GR-10181 Athens
Icelande Ds Drifa Hronn Kristjansdottir Office for Gender Equality
Posthusstraeti 13
IS-101 Reykjavik
Irlande M. Dominic Kelly Department of Equality and Law Reform, Dún Aimhirgin
43/49 Mespil Road
IRL-Dublin 4
Italie   Ufficio del Ministro per le pari opportunità
via del Giardino Theodoli 66
I-00187 Roma
Luxembourg Ms Maddy Mulheims Ministère de la Promotion Féminine
Boulevard Prince Henri 33
L-2921 Luxembourg
Pays-Bas Ms Drs Anne Offermans Ministerie van Sociale Zaken en Werkgelegenheid
SZW/DCE
Postbus 90801
NL-2509 Den Haag
Norvège Ms Wenche L. Kverneland Ministry of Children and Family Affairs
PO Box 8036 Dep.
NO-0030 Oslo
Portugal Dr.a Ligía Amancio Presidente da Comissão para a Igualdade
e para os Direitos das Mulheras
av. da Republica 32-1
P-1093 Lisboa Codex
Espagne Ms Concepción Dancousa Trevino
Directora General
Ministerio de Trabajo Y Asuntos Sociales
Instituto de la Mujer
Almagro 36
E-28010 Madrid
Suède Ms Mona Danielson
Assistant Under-Secretary
Ministry of Health and Social Affairs
Jacobsgatan 26
S-10333 Stockholm
Royaume-Uni Ms Diana Cunliffe Int. Section of the Sex Equality Branch
Dept. for Education & Employment
Level 4, Caxton House,
Tothill Street
UK-London SW1H 9NF


4.2. DIRECTION GENERALE X
INFORMATION, COMMUNICATION, CULTURE ET AUDIOVISUEL

Adresse: Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles, Belgique
Tél: 32-2-2991111
Composition
La DG X est composé de quatre directions désignées par les lettres A à D, qui comprennent chacune différentes unités.
Direction A: Stratégie d'information et de communication
Direction B: Moyens de communication
Direction C: Informations institutionelles
Direction D: Action culturelle et politique audiovisuelle
Unité X/A/5 de la Commission européenne - Service Informations femmes
Véronique Houdart-Blazy, responsable du service Information femmes
Adresse: Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles, Belgique
Tél: 32-2-2999124/2999416
Fax: 32-2-2993891
Lieu des visites:
Trierstraat 120
B-1040 Bruxelles, Belgique
Le service Information femmes dépend de la Direction A, Unité Information et projets grand public. Il a pour mission de diffuser auprès des réseaux d'associations de femmes les informations sur les mesures politiques et les activités européennes susceptibles de les intéresser. Un numéro spécial des Dossiers des femmes d'Europe est publié chaque trimestre par Véronique Houdart-Blazy. Le dernier numéro de 1996, par exemple, "La Societé de l'information... une question qui concerne aussi les femmes", examine les menaces mais aussi les opportunités que la technologie de l'informatique présente pour les femmes. Femmes en Europe-Info, publication mensuelle, donne des informations sur la politique de l'Union européenne en matière d'égalité des chances et des salaires, ainsi que sur un certain nombre d'autres thèmes qui intéressent les femmes.
La Direction D est chargée de l'action culturelle et de la politique audiovisuelle. Elle coordonne plusieurs programmes visant à la conservation du patrimoine culturel et à la diffusion de la culture européenne. Caleidoscope (1996-1998), Raphael et Ariane (1996-2000) ont été conçus pour soutenir les arts du spectacle et les grandes manifestations culturelles. Caleidoscope ne débouche pas sur des possibilités de recherche. Les deux autres programmes, Raphael et Ariane, auraient dû être bouclés en 1996. Malgré des efforts répétés, je n'ai pas réussi à obtenir plus d'informations de la DG X.

4.3. DIRECTION GENERALE XII
SCIENCE, RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

Adresse: Rue de la Loi
B-1049 Bruxelles, Belgique
Tél: 32-2-2991111
Internet: (URL) http://europa.eu.int/comm/dg12/
Service Communication
Otto von Schwerin, chef d'unité
Tél: 32-2-2956997
Fax: 32-2-2958220
E-mail: info.dg12@mhsg.cec.be
La DG XII coordonne l'ensemble des programmes de recherche de l'UE définis dans leurs grandes lignes par le quatrième Programme-cadre. Les activités couvertes par ce dernier sont généralement désignées sous le sigle RTD, pour Recherche, Technologie and Développement. Par ailleurs, la DG XII coordonne les programmes de recherche faisant l'objet d'une coopération entre l'UE et des pays non membres et/ou des organismes internationaux (pays d'Europe centrale et de l'Est, pays industrialisés non européens et pays en développement).
Le Service d'information et de communication de la DG XII publie en permanence des plaquettes et des brochures sur les thèmes couverts par les projets Recherche, Technologie et Développement. Chacun de ceux qui composent le quatrième Programme-cadre est résumé dans un fascicule d'information envoyé sur demande. Le thème Formation et Mobilité des Chercheurs (FMC) correspond ainsi à l'une des quatre orientations du quatrième Programme-cadre. Le fascicule Subventions Marie Curie pour la formation à la recherche (1996), édité par la DG XII, contient la date des appels d'offres et la date limite du dépôt des dossiers, les différents financements prévus, les conditions requises pour participer, les formulaires de candidature et de présentation du projet ainsi que les critères d'évaluation et de sélection. Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur les dates d'émission des appels d'offres et les décisions les plus récentes concernant les programmes de recherche en consultant FMC Info. Dernières nouvelles sur les programmes Recherche, Technologie et Développement de la CE, une publication de la DG XII.
In 1992, la DG XII a publié Le Financement de la recherche dans la Communauté européenne. 3e éd. révisée. Guide à l'usage des candidats. Cet ouvrage très réussi sur le troisième Programme-cadre entend donner "un aperçu des problèmes liés à l'information, la consultation, la soumission des candidatures et le financement ; une description concise et schématique du contenu et des procédures du programme ; des indications pratiques à l'intention des parties intéressées, qu'il s'agisse de la recherche de partenaires ou de l'élaboration des projets de recherche" (Le Financement de la recherche, "Avant-propos").
Un certain nombre de publications portent sur l'examen et l'évaluation des projets de recherche. Dans un souci de cohérence et de transparence vis-à-vis des chercheurs, un manuel d'initiation aux procédures en usage dans la CE a été publié en 1994 à l'intention des candidats : L'Aide financière de la CE à la recherche et au développement technologique. Notes sur le traitement des projets de recherche et recommandations en matière de négociation contractuelle. Le service Information et Communication de la DG XII est efficace et très accessible. Il traite sans délai les commandes de publications et d'abonnements qui lui parviennent.
Services nationaux d'information Recherche, Technologie, Développement
Pour que l'information sur les programmes-cadres puisse être correctement diffusée dans tous les Etats membres, la Commission a demandé à chacun d'entre eux de mettre en place un centre de transmission à l'échelon national, officiellement appelé Relais d'innovation. Il est facile d'en trouver l'adresse dans les guides publiés sur le quatrième Programme-cadre ou au bureau des relations internationales de votre université. Si les services offerts par les Relais d'innovation semblent à première vue impressionnants, on s'aperçoit vite qu'ils se limitent en fait à des programmes et des projets de recherche excessivement techniques. Pour les domaines où la technique n'intervient pas, à l'heure actuelle ces centres ne présentent pas beaucoup d'intérêt, même s'ils centralisent les toutes dernières informations sur les programmes Recherche, Technologie et Développement. Toutefois, dans la perspective d'un éventuel avenir "européen" pour les recherches en études féministes dans le cinquième Programme-cadre, ce n'est sans doute pas une mauvaise idée que de se familiariser avec les évolutions de ce secteur.

4.4. DIRECTION GENERALE XXII
EDUCATION, FORMATION ET JEUNESSE

Adresse: Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles, Belgique
Tél: 32-2-2991111
Internet: http://europa.eu.int/en/comm/dg22/socrates.html
Composition
Cette DG se subdivise en deux directions:
Direction A: Action dans le domaine de l'éducation. Mise en œuvre de Socrates
Direction B: Politique de formation professionnelle
BUREAU D'AIDE TECHNIQUE, SOCRATES & LES JEUNES
Adresse: Rue Montoyer 70, B-1000 Bruxelles
Tél: 32-2-2330111
Fax: 32-2-2330150
Socrates est le programme de coopération de la Communauté européenne dans le domaine de l'enseignement ; coordonné par la DG XXII, il doit se poursuivre jusqu'à l'an 2000. Le guide très complet publié en juillet 1996, Socrates, guide à l'intention des candidats 1997, peut être commandé à l'adresse ci-dessus. Il fournit des informations pratiques sur les formalités de candidature, décrit les actions engagées dans le cadre de ce programme et indique d'autres sources auxquelles s'adresser pour bénéficier d'un soutien de la Communauté.

5. DIX RÈGLES DE WISE
POUR BENEFICIER D'UN FINANCEMENT DE LA CE

L'ouvrage de Bidwell, Help from Brussels. The PACE guide to EC Grants and other assistance (1994), est une vraie mine de conseils, en particulier le chapitre 11 qui porte sur les modalités de constitution des projets. J'ai pris la liberté de m'appuyer sur cette 'Bible' pour rédiger cette rubrique.
Les fascicules d'information sur les programmes en cours peuvent être demandés aux adresses indiquées dans le numéro du Journal Officiel annonçant ces programmes. Le nombre et la qualité des renseignements rassemblés dans les fascicules varie d'un programme à l'autre, et d'un appel à candidatures à l'autre pour un même programme. Certains sont complets, détaillés et précis; d'autres si généraux - surtout s'agissant des thèmes proposés à la recherche - qu'ils donnent l'impression que le programme en est encore au stade de l'enquête préliminaire. On sait que les représentants de la CE sollicitent volontiers l'avis d'experts extérieurs.
Les dix règles de WISE :
1. Selon les programmes, les dossiers de candidature sont pris en compte et traités tout au long de l'année, ou doivent au contraire être remis à intervalles réguliers, avec une date limite de dépôt à respecter absolument. Il est donc très important de consulter attentivement les publications contenant les informations sur les programmes susceptibles de vous intéresser.
2. Les limites fixées aussi bien pour le dépôt de dossier que pour les différentes étapes auxquelles donnent lieu le processus d'évaluation sont impératives. Au moindre retard votre dossier sera automatiquement écarté, même si les raisons pour lesquelles vous n'avez pu agir à temps tiennent au délai qu'il aura fallu à la Commission pour examiner les documents que vous avez remis ou pour vous fournir les précisions supplémentaires que vous avez demandées.
3. Les gens qui travaillent pour la Commission sont dans l'ensemble très serviables et ils ont envie que les différents programmes aboutissent. N'hésitez pas à les mettre à contribution si vous avez besoin de renseignements, mais sans trop vous reposer sur eux car il n'est pas sûr qu'ils puissent vous répondre dans le temps imparti. Contrairement à ce qui est souvent affirmé, la Commission est loin d'employer des effectifs trop nombreux, et il est fréquent que même avec la meilleure volonté du monde son personnel ne soit tout simplement pas en mesure de vous apporter l'aide requise.
4. Vérifiez soigneusement que votre candidature répond à toutes les conditions exigées. C'est par exemple une perte de temps que de déposer un dossier au nom d'une société ou d'une organisation pour un programme destiné à encourager la coopération entre partenaires sociaux. Il est prudent d'engager des discussions avec vos partenaires potentiels assez longtemps à l'avance si vous envisagez de participer à un programme qui suppose la collaboration d'intervenants de plusieurs Etats membres.
5. Vérifiez aussi que vous avez bien fourni tous les renseignements demandés. Les personnes chargées d'examiner les piles de dossiers envoyés après publication des appels d'offres n'ont pas le temps de contacter les candidats qui auraient omis de préciser tel ou tel point ; la remarque vaut pour des choses aussi simples que le nombre d'exemplaires déposés. Il est d'ailleurs conseillé de joindre au moins un exemplaire supplémentaire, car il arrive que les dossiers s'égarent ou qu'un chef d'unité non prévu au départ soit sollicité pour avis.
6. La plupart du temps, les administrateurs des programmes croulent sous les dossiers qui dans leur grande majorité répondent aux conditions posées. Il faut donc non seulement s'attacher à la présentation, qui doit être claire et agréable, mais aussi faire en sorte que votre candidature se distingue des autres.
7. Lisez toutes les régulations, les directives ou les décisions qui fixent le cadre réglementaire du programme qui vous intéresse. Elles précisent les motifs qui ont conduit à son adoption, ce qui peut être des plus utiles pour déterminer sur quels critères se fera l'examen des candidatures. Ces critères n'étant pas toujours clairement explicités dans les documents fournis, vos chances de succès seront d'autant plus grandes que vous saurez démontrer que votre projet rencontre les objectifs du programme au-delà de ce que précisait la documentation le concernant.
8. N'oubliez surtout pas que l'examen des candidatures et les décisions prises à leur égard se font dans le contexte de la politique globale de la CE. Cela implique de bien la connaître et de la replacer dans le cadre plus large de ses objectifs généraux, afin que votre dossier ne se limite pas aux seules exigences du programme mais prenne aussi en compte, le cas échéant, les ambitions de la Commission dans des domaines comme l'environnement, la concurrence, la protection des consommateurs, la culture et les questions sociales, même si ces thèmes ne sont pas spécifiquement mentionnés dans les documentats relatifs au programme. Ici encore, apporter la démonstration qu'un projet va dans le sens de ces préoccupations garantit beaucoup plus sûrement qu'il sera remarqué.
9. N'hésitez pas à faire appel à des experts, surtout si vous concourez pour la première fois. Mais vérifiez cependant que les consultants que vous sollicitez ont une solide réputation dans leur domaine. Mieux vaut aussi qu'ils aient l'habitude de traiter avec la Commission, l'idéal étant qu'ils jouissent de la confiance des chefs d'unité concernés.
10. Ne désespérez pas si vous êtes toujours sans nouvelles à la date prévue pour l'annonce des notifications.On sait d'expérience que l'adjudication d'un appel d'offres pour un programme comme PHARE doit avoir lieu, par exemple, le 1er mars 1994, l'étude devant commencer le 1er juin et être remise le 31 décembre 1994. En réalité, les candidats sélectionnés ne sont pas contactés avant le début du mois de mai et les ultimes détails du contrat n'ont toujours pas été fixés à la date retenue pour le démarrage de l'étude. Laquelle devra cependant être remise le 31 décembre !
Et même si vous échouez la première fois, récidivez !

6. RESEAUX ET ORGANISATIONS IMPORTANTS
Plusieurs grands réseaux jouent un rôle actif sur le plan européen, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Union. Ces réseaux se veulent entre autres et surtout des groupes de pression, dont l'activité suppose une anticipation à long terme plus politique et stratégique que la mise en place d'un réseau. Le but est en effet d'exercer une influence sur le politique, alors que le réseau sert avant tout à permettre à des individus ou des organisations de trouver des alliés dans un domaine précis.
Si un appel d'offres qui vient d'être publié retient votre attention, un certain nombre de sources d'information peuvent vous être utiles. Par exemple un réseau déjà constitué à l'échelle nationale ou internationale.
Les paragraphes suivants présentent brièvement les réseaux suivants:
Women's International Studies Europe (WISE)
Lobby européen des femmes (EWL)
Migrant's Forum Women's Committee (MF)
Femmes et Technologie dans la Communauté européenne (WITEC)
Centre de recherche sur les femmes Européennes (CREW)
Forum européen des féministes de gauche (ELF)
Association des institutions d'enseignement et de recherche féministes en Europe (AOIFE)
Réseau européen des études féministes (ENWF)

WISE
Adresse: WISE International Secretariat, Heidelberglaan 2, 3584 CS Utrecht, Pays-Bas.
Tél: 31-30-2531881. Fax: 31-30-2531619. e-mail: m.vandersteen@fsw.ruu.nl
WISE (Women's International Studies Europe), est une association européenne ouverte aux individu/es et aux institutions engagé/es dans les études féministes. WISE publie un bulletin et une revue trimestrielle, The European Journal of Women's Studies (EJWS), elle rassemble et diffuse des informations, conseille ses membres, organise des colloques, répercute et soutient les autres initiatives en rapport avec les études féministes. Ses commissions qui travaillent en réseau sur des thèmes précis, permettent aux adhérent/es de Wise d'organiser l'échange des idées et des personnes dans leur domaine d'intérêt.
Citons par exemple les commissions
Pratiques culturelles et communication
Femmes, science et technologie
Racisme
Le féminisme contemporain et ses stratégies
Les Etudes lesbiennes, qui ont établi leur propre fichier électronique, "wild.list".
Le Guide européen des études féministes (1993) sera mis à jour en 1997. WISE s'occupe activement de mettre en relief le rôle des études féministes pour qu'elles soient prises en compte dans le cinquième Programme-cadre de la Commission européenne. Son réseau bien organisé compte 700 membres.
WISE sur Internet : http://women-www.uia.ac.be/women/wise

Lobby européen des femmes
Adresse: Barbara Helfferich (secrétaire générale)
22, Rue du Méridien, 1030 Bruxelles.
Tél: 32-2-2179020. Fax: 32-2-2198451.
e-mail Eurowomen-Lobby@mcr1.geonet.de
Créé en 1990 et officiellement reconnu au rang d'ONG par l'UE, le Lobby européen des femmes est une association qui regroupe les représentantes d'ONG nationales ou européennes travaillant sur les femmes. Il se consacre à la défense de l'égalité des droits et des chances dans l'Europe entière, y compris pour les femmes les plus marginalisées.
Le Lobby européen des femmes coopère avec les individu/es et les organisations travaillant dans les mêmes objectifs, en particulier avec les Unités Egalité des chances (V/D/5) et Informations femmes (X/A/5) de la CE, ainsi qu'avec plusieurs comités du Parlement européen, tel le comité sur les Droits des femmes. Son siège se trouve à Bruxelles, où il est possible de le contacter par l'intermédiaire de sa secrétaire générale, Barbara Helfferich. Le secrétariat se charge principalement de rassembler et transmettre les informations ayant trait à l'égalité des femmes en Europe. Le Lobby européen des femmes a commandité des études portant sur les femmes dans la prise de décision et sur la violence contre les femmes; il dirige le quatrième Programme d'action pour l'égalité.
L'une de ses préoccupations majeures est la condition des femmes noires et immigrées dans l'Union européenne. Lorsqu'il fut constitué, en 1990, aucune organisation les représentant n'y participait. Cette absence engagea le Lobby européen des femmes à lancer une étude sur les femmes noires et immigrées en Europe; ce projet donna lieu au rapport Face à la forteresse, publié par la Commission européenne en avril 1993 après une valse-hésitation due à des désaccords politiques.

Comité femmes du Forum des Immigrants
Adresse: 33 rue de Trèves
B-1040 Bruxelles.
Tél: 32-2-2301414.
Fax: 32-2-2301461
Le Forum des immigrants est une initiative prise au sommet par le Parlement européen, et plus particulièrement par la la Division sur la libre circulation et les politiques migratoires de la DG V. Cette Division qui administre le budget du Forum des Immigrants a joué un rôle considérable dans sa formation. Au départ, en 1991, il n'y avait pas de déléguées femmes dans le bureau exécutif. Mais sous la pression du Comité femmes qui s'est alors constitué, un siège y est désormais réservé à une déléguée. La stratégie du Comité femmes consiste à intégrer les conditions de vie des femmes noires et immigrées dans les grands thèmes comme l'éducation ou l'emploi, et à dénoncer le pseudo- "problème" des femmes noires et immigrées en mettant en relief les facteurs positifs que le racisme occulte.

WITEC
Adresse: Secretariat Sheffield Hallam University
Heriot House, City Campus
Sheffield S1 1WB, R.-U.
Tél.: 0114-2532041. Fax: 0114-2532046
e-mail: witec@shu.ac.uk
WITEC (Women in Technology in the European Community) est un réseau pan-européen d'universités, d'entreprises, d'organisations et d'individu/es associés pour étendre et défendre la place des femmes dans les sciences, la technologie et l'ingénierie. L'association a son secrétariat à Sheffield, au Royaume-Uni, et assure l'essentiel de son financement grâce aux subventions qu'elle reçoit de différents programmes de l'UE (COMETT, notamment) et des adhésions de ses membres.
S'il existe plus de 200 associations constituées en partenariat université/ entreprise, WITEC est la seule qui se consacre spécifiquement à promouvoir l'égalité des chances et à inciter les femmes à investir les technologies de pointe.
Ce réseau très étendu et bien organisé offre à ses membres de nombreux services, par ex. en les informant de tous les Programmes européens en rapport avec ses objectifs. WITEC est connu à Bruxelles pour sa politique active d'aide au financement des recherches; l'association conseille sur les subventions accordées à la recherche et au développement, subventionne des cours de formation et contribue à organiser et à financer les échanges de postes et de personnes.

CREW
Address: Rue Capouillet, Box 21
B 1060 Brussels
Tel: 32-2-5349085
Fax: 32-2-5348134
e-mail: crew@mcr1.geonet.de
Fondé en 1980 par un groupe de 9 femmes de différents Etats membres de l'UE,CREW (Centre for Research on European Women) est une organisation particulièrement informée et compétente en matière d'égalité des chances, de formation professionnelle et de création d'entreprise.
Ce centre indépendant de consultation, de recherche et d'information s'est spécialisé dans le développement et la gestion des ressources humaines au sein de l'UE. Au départ, il fut créé pour répondre à la demande d'information grandissante sur les mesures adoptées à Bruxelles en faveur de l'égalité des chances, et leurs effets sur les conditions de vie des femmes dans les pays européens. Il travaille depuis sa création en direction des décideurs politiques, des institutions, des employeurs et des groupes de femmes, qu'il informe et guide au moyen de ses publications et de ses activités.
CREW Reports, périodique à parution mensuelle, retrace les évolutions globales de la politique européenne en matière d'égalité des chances dans les domaines de l'action sociale, de l'emploi et de la formation.

Forum européen des féministes de gauche
Adresse:
Jane Pillinger (coordinatrice), Northern College
Wentworth Castle, Stainborough
Barnsley, S75 3ET, R.-U.
Le Forum européen des féministes de gauche (ELF) rassemble des universitaires et des chercheuses en études féministes ainsi que des féministes "de base" établies dans la plupart des pays d'Europe, associées de façon informelle par des échanges de courrier et un bulletin à parution épisodique. C'est par l'intermédiaire de ce réseau que le colloque annuel "Femmes immigrées et Europe" a été organisé à Amsterdam. Le Forum des féministes de gauche qui milite pour la participation en Europe des femmes noires, des femmes immigrées et des femmes des minorités ethniques, cherche à nouer des liens avec des femmes d'autres continents. Il compte depuis sa création des représentantes de certaines minorités ethniques et travaille en permanence à en toucher d'autres et à faire reconnaître les besoins et les préoccupations spécifiques des femmes noires et immigrées. Il a aidé à la publication de l'ouvrage de Helma Lutz, Ann Phoenix and Nira Yuval-Davi, Crossfires: Gender, Nationalism and Racism in Europe, paru en 1995.
L'Association des institutions d'enseignement et de recherche en études féministes (AOIFE)
et le réseau thématique de Socrates.

Adresse: Centre for Studies in Gender and Education
University of Limerick, Plassey, Limerick, Irlande.
Tél: 353-61-202630. Fax: 353-61-202572
e-mail: Dearbhal.nicharthaigh@ul.ie
Le nouveau programme Socrates sur l'enseignement supérieur (1995-1999) offre à des départements universitaires et des institutions de recherche la possibilité de solliciter leur intégration à des réseaux dits "thématiques", qui sont organisés par champ disciplinaire et correspondent en fait à des programmes de coopération entre universités sur des thèmes d'"intérêt commun" appelés à prendre une dimension européenne. Ces réseaux impliquent une concertation sur différents points (programmes d'études, recherche pédagogique, méthodes et politique d'enseignement). Les études féministes/ sur les femmes/ de genre ont été retenues parmi les "thèmes d'intérêt commun" ; la deuxième étape de la constitution de leur réseau thématique aura lieu en 1997.
La création d'une structure institutionnelle à dimension européenne faisait partie des conditions préalables posées par la DG XXII à la mise sur pied d'un réseau thématique d'études féministes. L'AOIFE a été créée lors d'un colloque organisé en novembre 1996 en Irlande, avec pour vocation d'organiser les activités au niveau institutionnel, en établissant des liens entre les départements universitaires et les institutions de recherche en études féministes/ sur les femmes/ de genre. Cette association et le réseau thématique devraient entre autres permettre aux projets d'études féministes de bénéficier plus largement des financements de la DG XII (Science, Recherche et Développement).

Réseau européen d'études féministes
Adresse: Dr. Margaret Fine-Davis, coordinator
Centre for Women's Studies/Research Annex Trinity College
University of Dublin, 4, Lr. Hatch Street, IRL-Dublin 2.
Tél: 353-1-6082265. Fax: 353-1-6083997
Le Réseau européen d'études féministes (ENWS) vise à encourager la coopération scientifique et technique en vue de trois grands objectifs : stimuler et soutenir la recherche sur les études féministes, en intégrer les résultats dans les deuxièmes cycles d'études féministes, appliquer les résultats des études et des recherches féministes à la prise de décision politique dans tous les secteurs de la societé. L'ENWS entretient de bons rapports avec le Conseil de l'Europe ; il a participé à l'organisation d'un colloque organisé en mai 1995 : Gender Approaches to Emergency Situations: Women's Realities.